la_mysterieuse_affaire_de_stylesRapatrié du front en Angleterre, Arthur Hastings est invité par l'un de ses amis, John Cavendish, à séjourner dans leur demeure de Styles. Il y apprend rapidement que sa belle-mère vient de se remarier avec un homme loin de faire l'unanimité dans son entourage, Alfred Inglethorp. Lorsque Mrs Inglethorp meurt brutalement, tous les regards se tournent vers son mari. Afin d'élucider le mystère, Hastings sollicite l'aide d'un ami belge, Hercule Poirot, ancien policier et fin détective.

La mystérieuse affaire de Styles est le premier roman publié d'Agatha Christie, mais également le premier roman qui met en scène son enquêteur fétiche, Hercule Poirot, ainsi que son ami Arthur Hastings qui relate pour la première fois une enquête résolue par le célèbre détective belge. Avant d'aller plus loin et de vous raconter concrètement non pas l'intrigue ni sa résolution (pas de spoilers, on a dit !!!) mais bien ce que j'ai pensé de ce bouquin, je tiens à remercier tout particulièrement George chez qui j'ai gagné ce titre à l'occasion du concours qu'elle avait organisé sur son blog au cours du mois de décembre 2010 !

Dans ce premier roman, on trouve tous les ingrédients qui feront d'Agatha Christie "la reine du crime", mais j'ai eu la sensation qu'elle n'avait pas encore totalement trouvé son style à elle... Hercule Poirot y apparaît d'abord comme un homme maniaque du détail, aux méthodes similaires à celles de Sherlock Holmes en terme d'observation et de déduction. Il m'a semblé beaucoup moins imbu de lui même qu'il peut l'être dans d'autres intrigues (voir notamment Les vacances d'Hercule Poirot), mais réellement maniaque !!! Quant à Sherlock Holmes, si les méthodes employées par Poirot sont proches de celles du grand détective, les parallèles entre le travail de Conan Doyle et ce roman d'Agatha Christie sont relativement nombreux. On peut ainsi citer Arthur Hastings, pendant du docteur Watson, plus proche ami du détective principal, supportant piques et remarques sur son incompétence, mais surtout relatant avec la plus grande précisions les exploits réalisés par son ami célèbre. J'ai déjà cité des méthodes d'enquête similaires, mais n'oublions pas qu'Holmes comme Poirot ont tendance à être interpellés par la police britannique qu'ils aiment ridiculiser également ! Enfin similitudes, et non des moindres, les deux personnages ont un rapport particulier aux femmes : célibataires, ils semblent les respecter quand elles sont les protagonistes d'une enquêtes, mais n'en voudraient pour autant pas dans leur vie !

Pour qui aime Agatha Christie, La mystérieuse affaire de Styles est impérativement à découvrir. On y décèle déjà tout le talent qu'elle saura développer par la suite !

Une petite immersion au milieu des pages ?

"Poirot était un petit homme d'allure extraordinaire. Bien que de petite taille, il avait un port très digne. Sa tête avait exactement la forme d'un oeuf, et il la tenait toujours un peu penchée de côté. Sa moustache cirée était très raide et d'allure militaire. Il était toujours tiré à quatre épingles et je crois qu'un grain de poussière lui eût causé plus de douleur que la blessure d'une balle. Pourtant, ce petite homme bizarre, aux allures de dandy, qui, je le constatais avec regret, boitait péniblement, avait jadis été un des membres les plus célèbres de la police belge. Comme détective, son talent était surprenant, et il avait accompli de véritables tours de force en débrouillant certaines des affaires les plus complexes de l'époque." (p. 29)

Agatha_Christie
Roman lu dans le cadre du Challenge Agatha Christie organisé par George...

Petit_bac
... mais aussi pour le Challenge Petit Bac organisé par Enna, catégorie "Lieu géographique".

Texte © Miss Alfie 2011, sauf citation.
Edition lue : La mystérieuse affaire de Styles, Agatha Christie, traduit de l'anglais par Thierry Arson, éditions du Masque, collection Le masque jaune, 2007, 222 pages.