code_10Alors qu'il s'apprête à récupérer deux collègues planqués dans un champ de cannabis, Carl Houseman, shérif adjoint, est pris dans une fusillade. L'un de ses collègue et un dealer sont tués. Houseman et son équipe vont devoir travailler avec les stups et le FBI sur une affaire qui les entraînera plus loin qu'ils ne le pensaient à l'origine.

Avant de vous parler de ce roman, il faut que je vous précise que Code 10 est le deuxième roman de Donald Harstad mettant en scène le shérif adjoint Houseman. J'avais lu la première, Onze jours, il y a un peu plus d'un an, à l'époque où les herbes folles poussaient entre les articles de ce blog, et comme la mayonnaise avait bien prise, j'ai profité de dénicher cette deuxième enquête en occasion pour retrouver Houseman.

Si l'intrigue est bien évidemment intéressante, et que Donald Harstad utilise toutes les ficelles qui font qu'on ne veut plus lâcher ce roman dans ses cent dernières pages, ce qui m'a le plus marqué est la précision quasiment chirurgicale avec laquelle l'auteur nous relate les faits. Il est vrai qu'en tant qu'ancien flic, Harstad est forcément marqué par son parcours professionnel qui rend le récit finalement d'autant plus réaliste. Mais en même temps, il arive à introduire chez ses personnages l'humour nécessaire qui leur fait mettre en évidence l'absurdité à la fois de certaines situations mais aussi de la vie.

Côté personnage, Carl Houseman est un flic "normal", loin des dépressifs divorcés à tendance alcoolique que l'on croise ien souvent dans les séries policières. Houseman est marié, son couple semble en harmonie, et les moments passés auprès de son épouse semblent réparateurs. Cependant, Hester semble très présente dans le boulot. Que va devenir cette relation ? Va-t-il réussir à rester sur un versant purement professionnel ? Comment Sue Houseman réagit-elle face à cette présence féminine ? Bref, on sent la possibilité derrière d'une histoire personnelle que l'on pourrait retrouver sur les intrigues suivantes...

Code 10 est un roman policier sombre, violent, où les hommes tombent comme des mouches, où les victimes sont parfois innocentes. Une vision de la vie réaliste, sans concessions, mais que je ne peux que conseiller aux amateurs du genre.

Texte © Miss Alfie 2011.
Edition lue : Code 10, Donald Harstad, traduit de l'américain par Gilles Morris-Dumoulin, éditions Points, collection Points Policier, 2006, 367 pages.