Bilan_janvier_2011Janvier se termine, les jours rallongent doucement, et il faut désormais attendre onze mois pour se souhaiter la bonne année ! Si la neige fut bien timide en ce début d'année 2011, les lectures de ce mois de janvier le furent aussi. Cinq romans et une bande dessinées présentées, et sur ces cinq romans, deux qui furent lu en fin d'année 2010 mais dont les avis ne parurent qu'en janvier puisqu'il s'agissait de lectures communes !

Commençons donc par ces lectures communes, et avec une découverte sympathique. Bien que loin d'égaler le "maître" Wilkie Collins, Linda Newberry nous propose une histoire simple et facile avec De pierre et de cendre. Côté découvertes intéressantes grâce aux lectures communes, n'oublions pas La fenêtre panoramique de Richard Yates, excellente critique de la société américaine des années cinquante. En revanche, après deux rencontres réussies avec Jasper Fforde, j'ai loupé la troisième et pour moi, Le puits des histoires perdues porte désespérément bien son nom...

En fait, si l'on regarde bien, sur cinq livres, j'aurai lu peu de livres juste pour mon bon plaisir et par pur choix égoïste, puisque l'on dénombre déjà 3 lectures communes, auxquelles il faut rajouter un livre voyageur (et je ne supporte pas de les laisser traîner dans un coin, ils passent automatiquement en haut de la PAL) et un livre reçu dans le cadre du partenariat Masse Critique de Babelio ! Enfin, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, car le livre voyageur suscité fut une excellente découverte de ce mois de janvier. L'héritage Boleyn de Philippa Gregory m'a transporté à la cours d'Henri VIII le sanguinaire, me faisant me plonger avec délectation dans l'histoire des Tudors ! Quant au partenariat de Masse Critique, il m'a permis de découvrir un roman historique original par son personnage principal, puisque l'enquêteur de Frédéric Lenormand dans La baronne meurt à cinq heures n'est autre que le célèbre philosophe Voltaire !

Enfin, janvier fut, pour Guigzz, l'occasion de découvrir une bande dessinée proche du roman graphique de Blaise et Robin Guinin, En attendant que le vent tourne, qui mérite sincèrement d'être lu !

Voilà pour ce premier mois de 2011. Février s'annonce comme à son habitude court, mais surtout bien rempli de notre côté puisque dans trois petites semaines nous aurons pris nos quartiers dans notre nouvel appartement, où nous ne manquerons évidemment pas de nous créer un petit coin lecture pour parcourir romans et bandes dessinées tout au long de l'année !

Ah, et avant de vous quitter, j'oubliais : n'hésitez surtout pas à aller voir l'édition de février de Minerve. Ce mois ci, la revue web reprend mon article sur Là où les tigres sont chez eux, de Jean-Marie Blas de Roblès !