Bilan_octobre_2010Pour ce quatrième mois de bilan, nous vous proposons une sélection constituée essentiellement de romans policiers et, une fois n'est pas coutume, de bandes dessinées.

Commençons par le solitaire, à savoir Sans elle, d'Alma Brami, seul roman français contemporain que nous avons ouvert en octobre. Premier roman d'une jeune écrivain prometteuse, il traite de la mort avec les yeux d'un enfant... A ne pas lire en cas de phase de déprime !

Du côté des polars, La bouffe est chouette à Fatchakulla de Ned Crabb fut une lecture plus qu'agréable pour Guigz, à condition d'admettre l'absurde ! Alfie décerne la palme du polar du mois incontestablement à Travail soigné de Pierre Lemaitre, polar qu'on ne présente plus tant il est plébiscité par les blogueurs. Légères déceptions en revanche avec Un dernier verre avant la guerre de Dennis Lehanne et L'onde sépulcrale de Bruce Alexander, tandis que le nouveau Ellory, Les Anonymes est clairement à réserver aux amateurs de thrillers politiques, et que Kop de Dominique Manotti, malgré sa qualité, a un poil mal vieilli.

Enfin, je vous le disais au début de cet article, octobre a été l'occasion de vous présenter deux séries : Tahya El-Djazaïr de Dan et Galandon qui se passe à la veille de la guerre d'Algérie, et Mattéo de Jean-Pierre Gibrat, ou l'histoire d'un jeune homme de la première guerre mondiale à la veille de la seconde, et dont les deux premiers volumes promettent une belle suite.

Un rythme de lecture plus doux pour ce mois d'octobre qui ne nous empêche pas de poursuivre nos découvertes de petits trésors de la littérature policière, graphique et contemporaine !