ps_i_love_youLa vie de Holly devient un brin plus difficile le jour où Gerry, son mari, meurt d'une tumeur cérébrale. Aidée de ses amis, au fil de mois rythmés par l'ouverture de lettres que Gerry lui a laissé, Holly va devoir ré apprendre à vivre...

Bon, pas besoin d'en dire plus côté intrigue, car, qu'on se le dise, ce livre est un vrai livre de filles, un livre qu'on lit avec plaisir le soir sous la couette, le mouchoir à portée de main, et de préférence quand le moral ne flirte pas avec les chaussettes. Car ce fut le gros problème que j'ai rencontré pour lire ce livre : trouver le bon moment, histoire de ne pas être en larmes dès les premières lignes... Oui, je suis émotive, et alors, ça vous gêne ?!!!

Bon, en attendant, après avoir laissé trainer pendant plusieurs mois ce livre prêté par une copine dans la pile au pied du lit, j'ai finalement rejoint Holly et ses amis pour une jolie découverte. J'avais lu plus d'un avis positif sur ce roman, mais je craignais malgré tout de l'ouvrir... Bon, de peur d'inonder le lit, certes, mais aussi car j'avais peur d'y croiser un peu trop de clichés sur le deuil. Alors, je ne dis pas qu'ils ne sont pas là, au contraire, mais disons qu'ils sont mêlés au reste et que de ce fait, la lecture de cette "pretty comédie" ainsi que s'appelle la collection dans laquelle elle est publiée, devient un bon moment de détente !

Ceci dit, on pourrait faire une certain nombre de reproches à Cécilia Ahern : avoir fait de son héroïne une fille sans spécificité particulière qui ne vivait qu'à travers sa relation amoureuse, nous sortir quelques clichés éculés comme le bon pote qui tombe amoureux, les questionnements un peu simplistes pour savoir si c'est trop tôt ou pas pour choisir un autre homme...

Mais bon, je pardonne tout cela à cette jeune irlandaise car je n'ai pas ouvert son livre espérant mieux comprendre le processus de deuil, mais juste pour passer un bon moment, et cette mission est remplie !

A lire aussi :
Caro[line] (un peu grâce à qui j'ai finalement sauté le pas de l'ouvrir...) a "tout simplement a-do-ré" ;
Liza confirme : "à conseiller aux filles" ;
Rubbenn résume assez bien la situation : "une histoire d'amour moderne et vivante".

Texte © Miss Alfie 2010.
Image PS : I love you, Cécilia Ahern, Éditions J'ai Lu (2005).