Les_yeux_jaunes_des_crocodilesJoséphine est mariée, mère de deux filles, Hortense et Zoé, et chercheuse au CNRS, spécialisée dans le XIIe siècle. Autant dire que le jour où Antoine, son mari, s'en va, une nouvelle vie commence pour Joséphine et ses filles. Entourée de personnages aussi énigmatiques qu'attachants, Joséphine se lance dans une grande aventure...

Ce livre traînait dans ma PAL depuis un sacré bout de temps quand je me suis enfin décidée à l'ouvrir. Allez savoir pourquoi, il y a des livres comme ça, on rechigne à les ouvrir, on sait qu'ils ont de bonnes critiques, mais on a peur d'être déçus, alors on recule... Jusqu'au jour où on les ouvre, où l'on se laisse happer et transporter, et où l'on regrette de ne pas avoir fait  connaissance de ces personnages avant...

Et bien voilà ce qui vient de m'arriver avec Les yeux jaunes des crocodiles. Peut être est-ce la sortie du troisième opus des aventures de cette famille hors du commun mais en même temps si "normale" qui m'a fait choisir cette couverture rose, touche de lumière dans ce printemps grisouillou... Oui, chez moi, il fait plutôt froid et gris, c'est pas vraiment ce que j'appelle le printemps !

En tout cas, ce premier roman de Katherine Pancol que je lis m'a totalement séduit. Il s'agit clairement d'un livre de femmes, sur les femmes, quelles qu'elles soient, à quelque époque que ce soit. Des femmes qui vivent, qui rêvent, qui cherchent à être elle-même, à s'épanouir. C'est aussi un roman qui parle de l'apparence, et, à l'inverse, de la sincérité des sentiments, de mensonge et de vérité.

Le seul bémol est le style, par moment, un peu calqué. Je l'ai lu chez certaines blogueuses qui en ont parlé, et en effet, on peut juste regretter que les passages relatifs au XIIe siècle fassent moins naturels que le reste de l'histoire... De même, pour les conversation d'Hortense... Je reste sceptique : une ado de seize ans parle-t-elle réellement ainsi ?...

Enfin, de bien peu de choses comparées au plaisir que j'ai éprouvé à rencontrer cette galerie de portrait et au vide qu'ils ont laissé dans ma petite vie... Maintenant, il ne me reste plus qu'à attaquer la suite, histoire de retrouver au plus vite ces personnages devenus presque des amis !

A lire aussi :
Pour George, c'est "comme une série télé sympathique" ;
Selon Karine :), "L'histoire est bien différente de "Ensemble c'est tout" mais il y a quelque chose dans "Les yeux jaunes du crocodile" qui rappelle ce livre" ;
C'est "un vrai coup de cœur" pour Florinette ;
Et comme je ne peux citer tout le monde, rendez-vous chez Bob pour plus d'avis !

Texte © Miss Alfie 2010.
Image Les yeux jaunes des crocodiles, Katherine Pancol, Éditions Livre de poche (2007).