froid_comme_le_sangJean Transom est l'archétype de l'agent spécial du FBI sans aucun problème. Ses collègues en savent peu sur elle, elle travaille bien et est appréciée par ses pairs. Mais lorsqu'elle trouve la mort dans les montagnes du Colorado, l'agent spécial Ren Bryce à qui est confiée l'enquête va devoir trouver la faille dans ce portrait un peu trop lisse.

Qu'il est bon de dévorer un polar en deux jours quand on a passé plus d'une semaine à tenter coûte que coûte de rentrer dans le livre précédant ! Dernier roman de la jeune irlandaise Alex Barclay, Froid comme le sang nous entraîne aux côté de Ren Bryce, agent spécial à la psychologie tout aussi complexe que le portrait de sa collègue assassinée est lisse. Le jour et la nuit, le ying et le yang. Du moins en apparence. Toujours est-il que je ne vais pas vous dévoiler les clés de cette intrigue qui se lit comme de rien et réconcilie avec les romans !

En tout cas, l'héroïne, Ren, est fort intéressante à suivre, notamment en raison de sa psychologie. Angoissée, cherchant à faire ses preuves, incapable de résister par moment à ses pulsions, elle est le centre d'une galerie de personnages aux caractères fort différents et plutôt intéressants, dont beaucoup cachent des secrets... Ceci dit, vous me direz, ce que je suis en train d'écrire est une parfaite vérité de Lapalisse, car que serait un bon polar sans des secrets bien enfouis ?!!! Quoi qu'il en soit, la lecture est vraiment aisée (ça, on l'aura compris), parsemée de nombreux dialogues, de peu de descriptions, et surtout découpée en courts chapitres incitant à poursuivre la lecture (allez, encore un chapitre... oh, puis le prochain fait que 5 pages, allez...) et provoquant des cernes sous les yeux le lendemain matin !

Je ne dirai pas que Froid comme le sang restera comme mon roman favori et préféré, car il lui manque ce je ne sais quoi de consistance qui me fait refermer un livre en sachant que j'ai appris des choses. Ce je ne sais quoi d'historique, je crois, qui me fait préférer largement les romans se passant en des temps révolus et qui m'entraînent dans le temps. Ceci dit, j'aurai passé un excellent moment aux côté de Ren et de ses collègues, regrettant la fin de cette lecture "facile", et prête à repartir dans les livres du bon pied !

Texte © Miss Alfie 2009.
Image Froid comme le sang, Alex Barclay, Éditions Michel Lafon
(2009).