aerthurDeux tomes pour raconter la légende arthurienne : la naissance et les pouvoirs de Merlin, Arthur qui découvre Excalibur, son mariage avec Guenièvre, l'enfance de Lancelot du Lac avec la Dame du (fameux) Lac, les aventures des chevaliers de la Table Ronde, de Perceval à Galaad en passant par Gauvain, Bohort ou Mordred et évidemment la quête du Graal.

J'aime beaucoup la légende arthurienne. Il ya dans cette histoire un je-ne-sais-quoi d'absolument fascinant. Donc j'aime à lire ou voir tout ce qui s'y rapporte, des différentes séries de BD à la série Kaamelott en passant par les longs-métrages Arthur d'Antoine Fuqua (décevant) ou Holy Grail des Monty Python (cultissime). Là, ma chère et tendre (et donc proprio des lieux, hein, moi, je fais que squatter) m'a offert la version qui se veut officielle de la légende puisqu'elle rassemble les différentes sources, de Chrétien de Troyes à Robert de Boron. Quand j'ai vu ce beau cadeau, je me suis "Cool ! Mais le vieux françois, moi, je sais pas lire !" Rassurez-vous, c'est écrit en vrai français, certes très châtié mais en vrai français.

Evidemment, pour mieux ingérer ces deux pavés, évitez toute référence à une quelconque oeuvre antérieure. Oubliez Kaamelott et ses chevaliers couards et idiots, ici, la chevalerie est prise au sens noble du terme. L'honneur est au centre des relations. Les tournois sont là pour montrer la supériorité des chevaliers. Lancelot est un peu le meilleur à ce jeu mais s'il n'avais pas tendance à reluquer les nanas d'un peu trop près, il aurait été l'élu pour la quète du Graal. Oubliez l'humour de la série ou des Monty Python, ici, on ne rigole pas. C'est sérieux de chercher la meilleur chevalier du monde ou le Graal, quoi ! Oubliez le rôle essentiel de Merlin que mentionne à peu près toutes les histoires. Il n'a ici qu'une place mesurée, au début de l'histoire quand il s'agit de guider ces chevaliers vers la lumière.

Une fois que vous avez fait place nette de tous ces clichés, vous pouvez vous plonger dans cette fantastique histoire que l'on peut découper en quatre sous-tomes : la naissance des chevaliers de la table ronde, le meilleur chevalier du monde, la quête du Graal, la fin des temps aventureux. En effet, tout ne s'arrête pas avec la découverte du Graal (parce qu'ils le trouvent, hé ouais ! Mais je vous dirai pas qui, hein...). Derrière, Arthur découvrant que sa connasse de Guenièvre a cédé aux avances du bellâtre Lancelot, s'engage dans une voie qui mènera à la destruction du royaume de Logres.

Au final, on a à faire ici avec un ouvrage majeur rassemblant les différentes versions de la légende arthurienne. Le découpage en courts chapitres permet une lecture aisée. Il est également amusant de faire le parallèle entre les personnages qui sont décrits dans cette oeuvre et leur "avatars" que l'on peut voir dans d'autres versions. Je conseille donc aux amateurs la lecture de cet ouvrage de deux tomes (en version poche).

Texte © Guigzz 2009.
Image Le Roman du Roi Arthur, Xavier de Langlais, Éditions Coop Breizh (2005).