la_hautCarl est un vieux veuf un peu grincheux dont la petit maison survit aux attaques incessantes d'un promoteur immobilier qui rêve d'envoyer Carl en maison de retraite pour récupérer son terrain. Saisissant une opportunité, Carl va réaliser la promesse fait à Ellie, son épouse décédée, d'installer leur maison près des Chutes du Paradis. Grâce à des milliers de ballons accrochés à sa maison, Carl va partir pour l'Amérique du Sud, embarquant dans son aventure Russell, un petit scout toujours enthousiaste mais un brin envahissant. Dans la jungle tropicale, ils croiseront la route de Doug, un chien qui parle, de Kevin le fameux Dabou et d'un explorateur oublié de tous, ou presque...

Que font deux adultes, bien sous tous rapports, approchant de la trentaine, mais restés un peu enfants dans leur tête, quand ils n'ont rien à faire un mercredi soir ? Ils vont au cinéma voir Là-haut, bien sûr ! Dernier né des studios Pixar, réalisé par Pete Doctor (Monstres & Cie) et Bob Peterson (scénariste sur Le monde de Nemo), Là-haut est réellement un excellent film d'animation comme je n'en avais pas vu depuis longtemps ! Est-ce parce que j'avais vu à la maison, sur une télé normale,l__haut2 Ratatouille ou encore Les indestructibles, à l'heure où je fais souvent la sieste le dimanche, mais toujours est-il que je n'ai pas fermé une seconde les yeux devant le grand écran sur lequel défilait des images dont le dessin m'a enchanté.
Contrairement à des dessins animés où l'utilisation d'images de synthèse était clairement visible, j'ai vraiment eu devant les yeux pendant 1h30 un dessin animé, avec des graphismes "à l'ancienne", me rappelant les films de Walt Disney de mon enfance.

l__haut3Certes, d'aucun diront que d'un point de vue scientifique, il est totalement impossible de faire voler une maison avec "si peu" de ballons. Et alors ?! Parce que vous croyez que la petite sirène a réellement existé ? Parce que Cendrillon a vraiment rencontré son prince charmant grace à une pompe ? Parce que la belle au bois dormant a franchement dormi 100 ans sans prendre une ride ? Non, faut redescendre sur terre hein ! On parle de dessin animé, on parle de magie, d'enfance, de féerie, de conte, et que sais-je encore !
l__haut4Et côté magie et évasion, Là-haut fait le plein ! Déjà, l'idée de faire s'envoler sa maison et de la manoeuvre avec la girouette, les rideaux servant de voiles, je trouve ça extra. Après, se retrouver dans un endroit perdu, et rencontrer le fameux Dabou Kévin (quoi, vous ne connaissez pas le Dabou ? Ah... Mais courrez au cinéma quoi !!!), oiseau magnifique comme tous les enfants voudraient en dessiner avec les feutres tous neufs de la rentrée, c'est magique. Quand, en plus, le vieil homme grognon et le jeune scout trop joyeux tombent sur un chien qui parle et a une dent contre les écureuil, le tableau est complètement réussi pour faire passer une moment de rire et de plaisir entier !

Ah oui, juste en passant : ne partez pas avant la fin du générique qui fait partie intégrante du film... Même si les réalisateurs auraient potentiellement piqué l'idée à Amélie Poulain... Mais bon, on leur pardonnera, le film d'origine étant tellement bon... Mais ça, c'est une autre histoire !

Texte © Miss Alfie 2009.
Images Là-haut, Pete Doctor et Bob Peterson
(2009).