9782264046338Hiver 1895. Paris est sous la neige et le corps d'un petit ramoneur est retrouvé vidé de son sang. Réalisant un reportage sur la pauvreté et les hébergement pour son journal, Louis Denfert va partir sur les traces d'un assassin très mystérieux et aussi insaisissable que les brumes de Venise où son enquête va le conduire, en compagnie de Camille, d'Albert et d'Emile, fidèles au rendez-vous.

Après Le miroir des ombres, Brigitte Aubert nous propose une deuxième aventure du reportage du cinématographe. Tout comme dans le premier, l'intrigue policière tourne autour de l'émergence de la cinématographie dans le monde et les interrogations qu'elle suscite dans l'esprit des gens. Mettant à nouveau en scène les personnages principaux rencontrés dans le premier opus, elle fignole leurs caractères, leurs habitudes et leur fonctionnement en groupe.
De plus, elle nous entraîne cette fois-ci dans la lagune vénitienne où nous croisons, comme précédemment, quelques figures célèbres ou en passe de le devenir. Les références historiques sont finement amenée par les discussions entre les personnages et j'avoue avoir découvert une ville que je rêve de visiter avant que l'eau ne recouvre un peu plus les îlots survivants !
D'ailleurs, concernant les figures célèbres, nous ne les croisons pas uniquement à Venise puisque Camille fréquente souvent les cabarets et les cafés-concerts, côtoyant ainsi Sarah Bernhard ou La Goulue, célèbre danseuse du Cancan ! Et je ne parle pas du jeune Gaston Leroux qui rêve de devenir célèbre et de créer un reporter détective, un peu comme Louis... Tiens, et si Louis avait inspiré le personnage de RouletabilleRouletabille ?! Bref, quand l'Histoire se mêle à la fiction, on se plaît à y croire tellement tout cela est vrai !
En tout cas, l'intrigue est plutôt bien menée bien qu'un peu machiavélique et ésotérique. Cependant, je conseille à ceux qui voudraient le lire d'ouvrir d'abord Le miroir des ombres qui leur permettra de connaître les personnages mais aussi de comprendre un peu mieux l'intrigue qui occupe nos amis puisqu'elle n'est pas sans lien avec la précédente... En espérant que Brigitte Aubert poursuive cette série fort prometteuse !

A lire aussi : Les avis d'Armande et de Francesca.

Texte © Miss Alfie 2008.
Image La danse des illusions, Brigitte Aubert, Éditions 10/18 (2008).