L_oracle_della_lunaXVIe siècle, dans un monastère en Italie. Un homme à demi-mort est amené aux moines par des paysans. Il a été trouvé dans la cave de la maison d'une sorcière qu'ils étaient venus chasser. Entre la vie et la mort pendant plusieurs jours, l'homme va finalement se réveiller, mais sa mémoire est vide. Qui est-il ? D'où vient-il ? Où a-t-il appris à peindre des icônes ? Qui est cette femme qu'il représente d'une manière si sensuelle ? C'est ce que va tenter de découvrir le moine qui l'a accueilli, contre l'avis de son supérieur. D'un chapitre à l'autre, GiovanniGiovanni va finalement retrouver sa mémoire et raconter son histoire, de son enfance au jour où il a disparu, avant de reprendre son chemin, malgré les cavaliers noirs qui le poursuivent, pour mener à bien la mission qui lui a été confiée de nombreuses années plus tôt : remettre une lettre au Pape et retrouver celle qu'il aime depuis toujours.

Frédéric Lenoir, en plus d'être un excellent romancier, est un spécialiste des religions. Il n'est donc pas étonnant de trouver au fil des pages un nombre important de réflexions sur la religion, sur la philosophie, mais aussi une grande connaissance de l'Histoire dans le bassin méditerranéen au XVIe siècle. J'ai classé ce roman dans la catégorie des policiers, mais il est aussi épopée historique, fresque amoureuse et essai sur les religions, leurs différences et leurs points communs.
J'ai craqué sur L'Oracle della Luna dès que j'ai eu terminé le premier chapitre. L'histoire nous entraine rapidement de l'Italie à JérusalemJérusalem, en passant par la Grèce et l'Algérie. Les personnages vont et viennent au gré du périple de GiovanniGiovanni mais je ne me suis jamais sentie perdue parmi eux. Je ne m'attendais pas du tout à la fin choisie par l'auteur, fin que j'ai apprécié, justement parce qu'elle m'était inattendue !
Un vrai bon roman, pour l'été ou pour l'hiver, pour les hommes et pour les femmes, pour les amoureux d'Histoire et les adeptes des épopées amoureuses !

Texte © Miss Alfie 2008.
Edition lue : L'Oracle della Luna, Frédéric Lenoir, Éditions Livre de poche, collection Littérature & Documents, 2008, 728 pages.